Une première bande-dessinée sur l’histoire des patriotes

Eh oui ! Une véritable première dans le domaine de la littérature québécoise que cette toute nouvelle publication sur l’histoire des patriotes, mais cette fois sous forme de bande-dessinée.

C’est le bédéiste Jocelyn Jalette qui est à l’origine de cette première BD ayant comme trame de fond les troubles de 1837-1838. La République assassinée des Patriotes verra le jour dans un format traditionnel de 46 pages couleurs, avec couverture cartonnée. En ce qui a trait au titre, l’auteur-dessinateur affirme qu’il « tente de résumer le moment clé de toute la révolution avortée des patriotes ; la tentative d’instaurer une république en 1838 ». Le récit relate l’histoire des patriotes de 1832 à 1839.

Voici un court résumé de l’histoire : « La grand-mère de David Gérald (le personnage principal de l’histoire) nous raconte l’épopée de son ancêtre patriote dans le Bas-Canada de 1832 à 1839. La République du Québec se nommait ainsi à cette époque et subissait la domination coloniale de la Grande-Bretagne. Les forces d’occupation anglaises ne laissaient que très peu de place à l’expression démocratique. Les élus du peuple canadien demeuraient sans réels pouvoirs depuis trop longtemps. Un jour, les Patriotes n’eurent pas d’autres choix que se défendre pour faire respecter leurs droits. »

La République assassinée des Patriotes traduit le récit de quelques personnages fictifs qui interagissent avec de réels personnages historiques. On y relate par exemple la bataille de Saint-Eustache sur deux pages, ainsi que celle de Saint-Denis. David Gérald y côtoie notamment les Jean-Olivier Chénier et Amury Girod.

La République assassinée des Patriotes de Jocelyn Jalette, publiée aux Éditions Soleil de minuit au coût de 20 $, sera disponible en librairie en mai 2009.

Ce contenu a été publié dans Publications. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *