VISAGES DES RÉBELLIONS – Jean-Joseph Girouard, patriote portraitiste

Une nouvelle exposition à la Maison nationale des Patriotes, à Saint-Denis-sur-Richelieu (mai 2019-août 2020).

EXPOSITION À L’AFFICHE

Le notaire de Saint-Benoît Jean-Joseph Girouard, l’un des plus importants leaders patriotes durant les rébellions de 1837 et de 1838, avait un rare talent qui le démarquait de ses compagnons d’infortune: il était portraitiste. Durant ses mois d’incarcération à la prison du Pied-du-Courant à Montréal en 1838, il réalise une centaine de portraits de ses compatriotes emprisonnés pour haute trahison.

Ces portraits de patriotes furent réalisés avec fort peu de ressources. Malgré des conditions précaires, ils révèlent un artiste en pleine maîtrise de son art et témoignent d’une grande sensibilité. Girouard a ainsi croqué sur le vif les traits distinctifs de ses hommes alors que régnait sur eux la plus grande incertitude sur le sort qui leur serait réservé. Certains de ces portraiturés, dont Nelson, de Lorimier, La Fontaine ou Morin, ont laissé leur nom dans l’histoire; d’autres étaient par contre inconnus, mais leur fraternité manifeste dans l’engagement fait de cette exposition un témoignage visuel particulièrement émouvant.

L’exposition Visages des rébellions – Jean-Joseph Girouard, patriote portraitiste a pour but de retracer l’oeuvre et le parcours hors du commun du patriote-artiste qu’est Jean-Joseph Girouard. Cette oeuvre, d’une importance historique exceptionnelle, représente un vaste trésor national. L’exposition, librement inspirée de l’ouvrage de l’historien Jonathan Lemire: Portraits de patriotes, 1837-1838: Œuvres de Jean-Joseph Girouard (VLB éditeur, 2012), met en lumière toute la valeur archivistique, esthétique et technique de cette production picturale extraordinaire.

Les commentaires sont fermés.