La chronique de Jonathan – 20

Saviez-vous que…

Le dernier chef d’orchestre à avoir diriger un enregistrement de l’OSM dans l’église historique de Saint-Eustache n’est pas Charles Dutoit. Effectivement, à la suite d’un long conflit opposant le célèbre maestro suisse aux musiciens de l’orchestre montréalais, celui-ci démissionne. C’est le principal chef invité, Jacques Lacombe, qui se voit imputer la tâche de diriger le célèbre orchestre de 2002 à 2004.

Par contre, les 18 et 19 mai 2002, dans le cadre du tout dernier enregistrement de l’OSM à Saint-Eustache, c’est le chef d’orchestre Mario Bernardi qui dirige les musiciens. Ontarien d’origine, Bernardi dirige notamment l’Orchestre philharmonique de Calgary de 1984 à 1992 et demeure parallèlement le principal chef d’orchestre de la Société Radio-Canada. C’est donc à lui qui est confié le mandat d’enregistrer le Concerto pour violon no 2 en ré mineur et la Fantaisie écossaise du prolifique compositeur allemand Max Bruch (1838-1920) qui s’avèrera le tout dernier enregistrement de l’OSM à l’église de Saint-Eustache. Le soliste est alors le célèbre virtuose canadien James Ehnes.

Les commentaires sont fermés.