La chronique de Jonathan – 06

Nivellement du plancher de la nef de l’église de Saint-Eustache et installation d’une estrade temporaire afin d’accueillir les choeurs pour « Les Troyens » de Berlioz, octobre 1993. (Photo de Michel Pierre Boucher, collection Jonathan Lemire)

Saviez-vous que…
Il fallut plusieurs jours de travail afin de niveler le plancher de la nef de l’église afin d’accueillir l’OSM. Encore de nos jours, les rangées de bancs sont encore légèrement surélevées par rapport aux allées. Ainsi, les techniciens ont dû refaire un plancher temporaire. Enlever tous les bans et les remiser convenablement fut un travail de dur labeur. La plupart de ceux-ci furent littéralement empilés dans le chœur de l’église, alors que d’autres furent rangés le long des murs latéraux. On se sert finalement de quelques poids lourds pour le reste du stockage. Et saviez-vous que les bancs d’église sont très lourds ? Il faut quatre personnes pour n’en lever qu’un ! D’ailleurs il y eut quelques bris suite à ces manipulations.

Les commentaires sont fermés.