Chroniques 2006

Histoire de 1837 - Recueil 2006

Histoire de 1837 - Recueil 2006

Ce fut une année encore une fois chargée pour votre humble serviteur. Avec le succès de notre recueil de l’année passée, nous nous devions impérativement de poursuivre cette belle aventure en 2006. Voici donc le second rejeton !

Ce fut une année pleine de projets. C’est le moins que l’on puisse dire. D’abord dans la recherche et la rédaction de nouveaux articles sur les événements de 1837-1838, nous avons été des plus occupé. Nos meilleurs sujets sont toujours à venir, oserons-nous dire. Parallèlement, nous avons travaillé ardemment au contenu historique d’un magnifique site Internet portant sur l’exposition permanente des patriotes contenue dans les salles de la Maison de culture et du patrimoine de Saint-Eustache (Manoir Globensky). Plusieurs mois de longs travaux ont finalement donné des résultats forts intéressants. Enfin, nous avons recommencé à travailler sur un projet de publication –  jusque-là quelque peu délaissé dans les dernières années – sur la vie et l’œuvre du docteur Jacques Labrie, personnage hautement considéré par l’historiographie québécoise et canadienne, mais trop peu étudié et analysé à notre avis.

Bref, une année chargée en histoire… et haute en émotion. En effet, nous faisons ici allusion à la « vague Madonna » qui a déferlée sur le Québec à la fin du mois de juin 2006 et dont nous sommes à l’origine (à ce sujet, voir notre articles « Les ancêtres patriotes et loyaux de Madonna »).

Dès la fin d’octobre 2006, nous nous sommes mis au travail afin de réaliser cette nouvelle compilation de chronique. Contrairement au recueil 2005, qui contenait nos articles débutant au mois de mai (moment du début de notre chronique), celui de 2006 est par définition plus volumineux puisque couvrant l’année complète. De plus, nos articles sont plus élaborés, plus longs que ce qui a été publié dans l’hebdomadaire L’Éveil. Nos lecteurs seront donc, nous croyons, encore plus satisfaits de ce second recueil d’articles provenant de notre chronique Histoire de 1837.

Encore cette année, nous avons tenté de publier autant d’articles portant sur des événements, concepts, institutions, ou tout autre curiosité rébellionesque, que de simples et petites biographies de personnages plus ou moins connus de la région des Deux-Montagnes. Honnêtement, nous croyons avoir relevé le défi que nous nous étions lancé en 2005.

Encore une fois, nous avons eu l’aide précieuse de Mélanie Doiron dans l’élaboration de la mise en page du document ainsi que de notre nouvelle couverture. Nous tenons aussi à remercier Jean-François Senay de la compagnie SiteXtra, notre vieil ami, qui s’est encore chargé de la production et de l’impression du présent recueil. Un immense merci à vous deux! Enfin, notre reconnaissance se tourne évidemment vers nos lectrices et lecteurs de L’Éveil qui, tout au long de l’année, nous ont entretenu de leur passion commune de cette tranche d’histoire que sont les troubles de 1837-1838. Merci aussi à tous ceux qui ce sont procuré notre premier recueil ; il n’en reste d’ailleurs que quelques copies…

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *