Joachim Watier

Joachim Watier, fils de Pierre Watier et d’Archange Sauvé dit Laplante, est né aux Cèdres le 2 octobre 1785 dans la presqu’île de Vaudreuil. Cultivateur en ce lieu, il se marie à cet endroit le 15 janvier 1817 à Angélique Leroux, veuve de Joseph Parent.

Watier est sans contredit l’un des principaux leaders patriotes du comté de Vaudreuil aux côtés des Joseph Rassette, François-Xavier Desjardins, Hyacinthe-Fabien Charlebois, Narcisse Valois, Ignace Dumouchel et William Whitlock. Il est particulièrement actif lors des différents rassemblements patriotes entre 1834 et 1837. Parmi les plus importante, soulignons la présence de Watier à une assemblée tenue à Vaudreuil le 28 avril 1834. Lors de cet événement, il est nommé au sein d’un comité de 97 membres pour la paroisse de Saint-Ignace en compagnie de Godefroy Beaudet. Par ailleurs, il propose la 4e motion voulant que la dite assemblée encourage les députés Augustin-Norbert Morin et Denis-Benjamin Viger de poursuivre leur travail en Chambre afin de s’opposer aux politiques constitutionnelles des autorités britanniques.

Lors d’une autre assemblée à Vaudreuil le mardi 26 juillet 1836 présidée par Antoine Saint-Julien, Joachim Watier y déplore dans la 3e résolution le rejet par le Conseil législatif de plusieurs mesures utiles votées par la Chambre  d’assemblée et notamment celle du tirage au sort des jurés.

En dernier lieu, il participe activement à une assemblée à Vaudreuil sous la présidence de François Sauvé le dimanche 6 août 1837. Lors de ce grand rassemblement, Watier fait adopter la 1ère résolution selon laquelle l’assemblée proteste contre la décision du Parlement britannique de disposer de l’argent public sans la permission de l’Assemblée législative. Il est de plus nommé parmi le comté du comté de Vaudreuil pour la paroisse des Cèdres en compagnie de Joseph et Pierre Watier.

Références :

La Minerve, 1er mai 1834, 10 août 1837.

LAPORTE, Gilles, Patriotes et Loyaux. Leadership régional et mobilisation politique en 1837-1838, Sillery, Septentrion, 2004, 415 p.

SÉGUIN, Robert-Lionel, Le mouvement insurrectionnel dans la Presqu’île de Vaudreuil 1837-1838, Montréal, Librairie Ducharme Ltée, 1955, 157 p.

The Vindicator, 29 avril 1834, 2 août 1836.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *