Chroniques 2005

Histoire de 1837 - Recueil 2005

Histoire de 1837 - Recueil 2005

C’est vers le début de l’année 2005 que nous avons pensé à ce projet. Nous nous sommes rendus aux bureaux du journal L’Éveil afin de présenter à la rédaction notre projet de chronique. Nous avions déjà publié en 2002 ce genre d’articles historiques lors des festivités entourant la commémoration du 165e anniversaire de la rébellion de 1837 à Saint-Eustache. M. Jean-Claude Langlois, président-éditeur de L’Éveil, nous avait alors permis de publier dans ses pages des articles en lien avec la promotion de nos événements. L’expérience nous avait alors beaucoup plu.

Notre chronique Histoire de 1837 est maintenant publiée depuis le mois de mai 2005 au sein de l’hebdomadaire L’Éveil distribué dans les Basses-Laurentides. Le but principal de celle-ci est d’abord de faire connaître l’histoire insurrectionnelle du comté des Deux-Montagnes en 1837, mais aussi l’ensemble des troubles sociopolitiques de 1837-1838 partout au Bas-Canada et outre frontières. Comme nous le disons dans l’une de nos chroniques ci-jointes, nous voulions aussi renouer avec nos lecteurs dans une formule élargie. Au fil des semaines, nous avons eu l’occasion de nous entretenir à maintes reprises avec nos lecteurs qui nous ont manifesté leur intérêt de voir publié un recueil de tous nos articles de l’année. C’est donc en toute hâte que nous avons préparé ce premier recueil vers la fin de novembre 2005, dans le but de le rendre disponible au public pour le temps des Fêtes 2005. Cette première édition est en conséquence limitée puisque nous ne savons pas l’accueil qu’il aura et puisque nous avons débuté au mois de mai, la quantité d’article est moindre qu’elle le sera l’année prochaine.

Dans l’élaboration de cet humble recueil, nous avons eu l’aide inestimable de quelques personnes qui nous sont chères. D’abord, notre considération se tourne vers Mélanie Doiron, une infographiste de talent, qui a réalisé la couverture de l’ouvrage ainsi que la mise en page de l’ensemble du document. Nous tenons aussi à remercier Jean-François Senay de la compagnie SiteXtra, un vieil ami, qui s’est chargé de la production et de l’impression du présent recueil. À vous deux, sans qui ce beau petit projet resterait dans l’ombre, je dis : mille mercis ! Un merci particulier aux gens de L’Éveil qui me permettent de transmettre ma passion dans leur publication. Enfin, merci à tous nos lecteurs assidus et critiques qui nous poussent à nous dépasser semaine après semaine.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *