Papineau en exil à Paris : un superbe coffret littéraire

Enfin, la dernière publication des relations de Louis-Joseph Papineau, alors en exil en France, vient de paraître aux Éditions Trois-Pistoles.

Le tout est composé de trois tomes qui représentent le couronnement d’une longue carrière pour notre collègue et ami Georges Aubin, chercheur infatigable sur la famille Papineau et sur l’histoire des patriotes en général. En effet, après plus de vingt-cinq années consacrées aux patriotes québécois, M. Aubin est heureux de présenter Papineau en exil à Paris, la finalité de l’ensemble de ses recherches outre-mer basées sur la vie et la correspondance du charismatique chef patriote en exil en France entre 1839 et 1845.

Le magnifique coffret réunit trois volumes fort intéressants. Le premier (Dictionnaire) comprend plusieurs informations sur le séjour de Papineau en France. De nombreuses données techniques peuvent y être consultées : ses rencontres, les endroits qu’il a visités, les livres achetés, la quantité de bois utilisée pour le chauffage, etc. En soi, un véritable ouvrage de référence que ce Dictionnaire pour lequel M. Aubin a rassemblé des archives inédites notamment puisées dans les archives des villes de Paris, Rome, Naples et Dublin, et dans un grand nombre d’archives départementales de France.

Le second tome (Lettres reçues) comprend quant à lui 165 lettres reçues par Louis-Joseph Papineau lors de son séjour en France. Celles-ci peuvent être regroupées en trois catégories distinctes : douze lettres provenant de son vieille ami Edmund Bailey O’Callaghan, ex-député de Yamaska lors des troubles de 1837-1838, douze autres lettres de son frère Denis-Benjamin Papineau, et enfin les lettres de sa famille et d’autres amis. Toute cette correspondance demeure jusqu’à ce jour totalement inédite.

Enfin, le troisième livre, Drame rue de Provence, demeure particulier, certains diront troublant, puisqu’il nous montre un Papineau « romantique » en curieuse relation platonique avec une Américaine (Mme Koch), une jeune Irlandaise (Mme Dowling) âgée de 24 ans, « admiratrice bouleversée, timorée, sollicitant aide et protection de Papineau » et dont une trentaine de lettres sont ici retranscrites pour la première fois, et finalement une mystérieuse Française (Mme Lemercier, née Lafitte) de 44 ans, genre de femme libre à la George Sand. C’est un récit véridique, appuyé par des documents d’un intérêt hors du commun et qui jette un nouveau regard sur le chef patriote en exil. Nous ne manquerons pas de vous le transmettre !

Ces trois volumes comprennent au total 1124 pages. Ils sont disponibles en coffret au coût de 100$ ou séparément aux coûts suivants : Dictionnaire 35 $, Lettres reçues 50 $ et Drame rue de Provence 30 $. Bref, une belle idée cadeau pour Noël ! Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site Internet des Éditions Trois-Pistoles : vlb2000@globetrotter.net.

Référence :

Éditions Trois-Pistoles, Catalogue des nouveautés, automne 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *