Courses de chevaux à Sainte-Thérèse en 1837

Voici une autre de ces nouvelles trouvées tout à fait par hasard en feuilletant les pages du journal patriote anglophone
The Vindicator. C’est en cherchant certaines informations sur Hortense Globensky que nous sommes tombés sur cet article intéressant.

À l’été de 1837, la paroisse de Sainte-Thérèse est le théâtre de courses de chevaux organisées, un peu à l’instar de Montréal à la même époque. En effet, un article du Vindicator nous confirme le tout par le biais d’un court papier. En date du 4 juillet 1837, l’article, intitulé « Blainville Races », annonce la tenue de courses équestres prévues pour le 3 août suivant.

Trois types de courses sont donc à l’honneur : la « First Race », « Second Race » et « Third Race ». Par exemple, l’entrée de la seconde course est ouverte à tous les chevaux. Il semble que les principes adoptés soient basés sur les procédés en vigueur au Montreal Turf Club. L’article mentionne enfin qu’en soirée, après la tenue des compétitions, se tiendra un bal en l’honneur des coureurs, une sorte de soirée reconnaissance envers ces athlètes.

La première compétition est en quelque sorte ouverte au grand public et le coût relatif à l’inscription est moindre. Pour la seconde et la troisième course, il est spécifié que les coureurs doivent être habillés dans le style particulier du jockey (« proper Jockey style »). Par ailleurs, nous savons que les différents prix remis aux gagnants le sont en argent. Nous n’avons de plus amples détails sur cet événement sportif.

Référence :

The Vindicator, 21 juillet 1837.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *