Charles Maurice

En réalité, nous n’en connaissons que très peu sur cet autre énigmatique personnage. Charles Maurice dit Lafontaine naît selon toute vraisemblance à Terrebonne, le 14 mai 1768. Il serait le fils de Jacques Maurice et de Josèphe Lapointe (ou Josephte Robin).

Il épouse en premières noces Marianne Paquet à Sainte-Thérèse, le 9 janvier 1797. Celle-ci est la fille de Charles Paquet et d’Élisabeth Dubois. En secondes noces, il se marie à Sainte-Anne-des-Plaines avec Marguerite Desroches, le 19 mai 1806. Cette dernière est la fille d’Augustin Desroches et de Marie Lecomte. De ses deux mariages, nous n’avons pu retracer d’enfants. Étrangement, selon le recensement de 1851, Charles Maurice serait alors un mendiant âgé d’environ 82 ans.

L’implication de Maurice dans les troubles de 1837 à Saint-Eustache demeure nébuleuse. Si l’on se fie aux propos de Laurent-Olivier David, auteur du désormais classique Les Patriotes de 1837-1838 publié en 1884, Maurice serait venu à Saint-Eustache en compagnie de deux Montigny, de Régis Desjardins, ainsi que de Charles Forget et ses fils, tous en provenance de la petite paroisse de Saint-Janvier. Il aurait donc participé à la bataille du 14 décembre 1837 à Saint-Eustache, probablement aux côtés de Forget dans le presbytère. Il n’est toutefois ni tué ni constitué prisonnier.

Il existe un seul témoignage qui dénonce Charles Maurice comme étant bel et bien impliqué dans la prise des armes. C’est Joseph Giroux, un cultivateur de Sainte-Thérèse, qui réalise une déposition en ce sens le 28 décembre 1837. Ce dernier accuse Maurice d’être venu chez lui le mercredi 13 décembre 1837 afin de lui commander de se rendre au village de Saint-Eustache dans le but de se joindre aux rebelles pour « faire opposition » aux troupes de Sa Majesté.

Charles Maurice dit Lafontaine meurt à Saint-Eustache, le 23 avril 1862, à l’âge de 93 ans. Devant Magloire Barbeau et Sévère Biroleau dit Lafleur, qui agissent comme témoins, Maurice est inhumé en cette paroisse deux jours plus tard.

Références :

BAC, recensement de 1851, County of the Lake of Two-Mountains, St.Eustache Parish.

BAnQ, « Documents relatifs aux événements de 1837-1838 », Fonds Ministère de la justice, M-165-2, no 791, déposition de Joseph Giroux, 28 décembre 1837.

DAVID, Laurent-Olivier, Les Patriotes de 1837-1838. Montréal, Eusèbe Senécal & Fils Imprimeurs-Éditeurs, 1884, 297 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *