Chroniques 2007

Histoire de 1837-1838 - Recueil 2007

Histoire de 1837-1838 - Recueil 2007

Une autre année s’achève sur une note des plus optimiste. En fait, l’année 2007 a été particulièrement chargée sur tout ce qui touche la commémoration du 170e anniversaire des rébellions de 1837-1838.

En effet, notons d’abord notre étroite collaboration à la gigantesque exposition temporaire tenue à Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, sous le titre 1837-1838 – Rébellions : Patriotes vs Loyaux. Le projet nous était connu depuis longtemps. Dans le cas qui nous concerne, nous avons d’abord rencontré la coordonnatrice du projet, Mme Christine Dufresne, à qui nous avons prêté quelques-uns de nos artéfacts personnels en vue de la dite exposition. Un premier lien était alors tissé, laissant entrevoir une éventuelle et plus étroite collaboration. Nos services ont ensuite été requis au sein du comité scientifique de révision de la dite exposition. Disons d’emblée que nous avons eu un réel plaisir à lire « en primeur » les textes rédigés par Mme Dufresne et son équipe. Nous invitons évidemment nos lecteurs à aller visiter cette magnifique exposition qui se déroule du 6 novembre 2007 au 27 avril 2008. Dans le cadre de cette exposition temporaire, Pointe-à-Callière nous a aussi demandé de participer à leur série de conférences thématiques prévue pour l’année 2008. Nous avons évidemment accepté sans hésiter.

Pendant l’été 2007, nous avons en outre travaillé au contenu historique de la première fresque historique réalisée dans le Vieux-Saint-Eustache. Cette fresque, illustrant la mobilisation des patriotes de Saint-Eustache à la veille de l’historique bataille du 14 décembre 1837, a été peinte par les artistes de Murale Création, aussi créateurs de la fameuse Fresque des Québécois, située dans le Vieux-Québec. Notre rôle a été de donner un sens historique à la fresque. Nous y avons inclus plusieurs éléments caractéristiques au comté des Deux-Montagnes en 1837. Nous avons aussi donné une identité propre à chacun des personnages. La magnifique représentation a été inaugurée à la mi-septembre 2007.

L’année 2007 marque aussi le début de notre implication au sein de la Société de généalogie de Saint-Eustache. On nous a confié le rôle de directeur de La Feuille de Chêne, revue d’histoire et de généalogie. Aux côtés de Mme Ginette Charbonneau, coordonnatrice de la revue, et de M. Yves Landry à la mise en page, sans compter l’apport inestimable des auteurs, nous avons entrepris un virage de modernisation de la publication. Les résultats se font déjà sentir.

Depuis l’automne 2007, nous travaillons aussi pour le renouvellement de l’exposition permanente tenue dans les salles de la Maison de la culture et du patrimoine de Saint-Eustache (Manoir Globensky). Après sept ans de vie, l’exposition portant sur la rébellion de 1837 à Saint-Eustache, devait inévitablement faire l’objet une cure de rajeunissement. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de confirmer que la nouvelle exposition permanente portera sur l’ensemble de l’histoire insurrectionnelle du comté des Deux-Montagnes en 1837. Cette exposition sera accessible au public à l’été 2008.

Enfin, l’année 2007 a été des plus mouvementée pour votre humble serviteur. Outre le fait d’être nouveau papa, nous nous sommes départi à contrecœur de notre petite maison Brion (65, rue Saint-Louis, à Saint-Eustache) afin de mettre la main sur la maison Gentle, mieux connue par certains comme étant la maison du peintre Georges Boka. Ce fut un changement inespéré puisque totalement inattendu et que rien ne laissait présager. Nous sommes désormais plus proche du Moulin Légaré et du Manoir Globensky, endroits dans lesquels nous travaillons régulièrement.

Encore cette année, nous tenons à remercier Mélanie Doiron sans qui ce recueil n’existerait pas. Son travail de mise en page est toujours à la hauteur de nos espérances. Merci ! De plus, nous souhaitons remercier le Conseil Arts et culture de la Ville de Saint-Eustache qui nous a permis de produire la présente édition. Votre appui inestimable nous touche.

Avec ce troisième recueil de nos chroniques, nous espérons que nous lecteurs assidus seront encore une fois satisfaits. À vous tous qui me croisez en personne, qui m’écrivez de bons mots et m’incitez à continuer, je vous manifeste ma plus sincère gratitude. Merci de me lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *