Promenade littéraire sur l’histoire des patriotes : la fiction au service de l’histoire

En ce samedi 22 septembre 2012, un bel événement est organisé et planifié dans les rues du Vieux-Saint-Eustache visant ainsi à souligner le 175e anniversaire de la rébellion des patriotes de 1837 à Saint-Eustache, en soi, un volet marquant de l’histoire par l’entremise de ses lieux et de ses gens.

En collaboration avec l’écrivaine Francine Ouellette (Au nom du père et du fils, Le sorcier, Le grand blanc) qui, au printemps dernier, a publié son plus récent roman historique sur toile de fond insurrectionnelle à Saint-Eustache (En 1837, j’avais dix-sept ans), je participerai à un événement unique en son genre. Organisée par les maisons d’édition Libre Expression et VLB éditeur, cette « promenade littéraire » vise justement à replacer l’ouvrage de fiction écrit par Mme Francine Ouellette dans son contexte historique. Une première dans le genre puisque l’auteur, elle-même, sera de la partie en expliquant certains passages de son roman, tout en lisant quelques extraits significatifs.

J’ai collaboré à En 1837, j’avais dix-sept ans à titre de réviseur historique. Dès lors, une étroite et agréable collaboration s’en est suivie. Et à vrai dire, une véritable amitié en a découlée. Une première, dis-je, puisque cette promenade littéraire joindra la fiction aux véritables faits historiques. Cette visite guidée exceptionnelle et unique du Vieux-Saint-Eustache vise donc à mettre en valeur l’ouvrage de Mme Ouellette, le tout accompagné d’explication historiques de ma part, notamment pas le biais le mon plus récent ouvrage à être publié chez VLB éditeur : Portraits de patriotes, 1837-1838 – Œuvres de Jean-Joseph Girouard.

L’événement n’est malheureusement pas destiné au grand public. Cependant, un concours a été lancé sur les ondes radio du 98,5 FM. Ainsi, 10 gagnants, ayant préalablement remporté ledit concours, seront accompagnés pour cette promenade historique. Ils seront aussi accompagnés de quelques libraires importants ainsi que quelques dignitaires.

À ma connaissance, un tel événement n’a jamais été réalisé : une promenade littéraire mettant en scène une auteure de roman historique, sur le site même de son propre récit par surcroît, le tout en compagnie d’un historien (moi-même dans ce cas-ci) afin d’apporter certaines précisions d’ordre historique. Au moment d’écrire ces lignes, je suis fébrile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *