Une nouvelle exposition permanente sur les patriotes à Saint-Eustache

Depuis déjà quelques jours, la population peut visiter la nouvelle exposition permanente présentée dans les salles d’exposition de la Maison de la culture et du patrimoine de Saint-Eustache (manoir Globensky) : La rébellion de 1837 dans le comté des Deux-Montagnes. Cette exposition fait suite à celle contenue au même endroit entre 2000 et 2008.

Elle marque un virage important dans l’interprétation de la mobilisation et de la résistance patriote de la région. L’exposition intègre un contexte sociopolitique élargi, les troubles de 1837 dans le comté des Deux-Montagnes s’inscrivent dans un bouillonnement politique propre à notre région.

Notre rôle a été des plus élargi dans les circonstances. D’abord, nous avons réalisé le contenu historique et les scénarios de deux capsules audio : la première porte sur quelques dépositions et examens volontaires que nous avons scénarisé dans le but de rendre leur contenu attrayant et ainsi accessible au large public. Nous avons recréer en second lieu le débat en Chambre portant sur l’adoption des 92 Résolutions, en février 1834. Nous avons retracé les réels propos relatés par les Girouard, Papineau, Bédard, Quesnel et Gugy.

Nous avons en outre réalisé une présentation multimédia (à écran tactile) portant sur la hiérarchisation politique à l’époque des patriotes. Tout l’appareil gouvernemental y est décrit dans le moindre détail (iconographie comprise), du rôle de la reine, en passant par le gouverneur, les Conseils exécutif et législatif, ainsi que la Chambre d’assemblée.

De manière plus large, nous avons réalisé une liste exhaustive et biographique de l’ensemble des prisonniers patriotes impliqués dans la résistance des Deux-Montagnes. Enfin, nous avons rédigé la totalité des vignettes explicatives de l’exposition, tout en révisant les ses textes généraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *