Amédée Papineau. Correspondance 1831-1841, tome I

Amédée Papineau. Correspondance 1831-1841, tome I

Amédée Papineau. Correspondance 1831-1841, tome I

Le prolifique chercheur sur les patriotes de 1837-1838, notre ami et collègue Georges Aubin, aux côtés de Renée Blanchet, nous arrive avec son dernier ouvrage : Amédée Papineau. Correspondance 1831-1841, tome I, publié aux éditions Michel Brûlé.

Il faut d’abord remettre le personnage dans son contexte historique. Fils aîné du grand Louis-Joseph Papineau, Amédée Papineau naît à Montréal en 1819. À l’adolescence, il s’intéresse à la politique, comme son père, et s’intègre aux Fils de la Liberté en 1837. À 18 ans, après les événements de 1837-1838, il est forcé à l’exil comme plusieurs insurgés de son époque. Comme le dises les auteurs : « Ses lettres constituent une mine de renseignements sur les insurrections canadiennes, la situation économique du pays et les anciens patriotes en transit vers une terre plus hospitalière. »

Amédée y relate aussi longuement sa vie d’étudiant dans les villes américaines de Saratoga et New York, pour ne nommer que celles-là. En fait, l’ouvrage du duo Aubin-Blanchet comprend plus d’une centaine de lettres, datées de 1831 à 1841, la plupart adressée à son père, mais aussi, dans une moindre mesure, à sa mère, à son frère Lactance, à Ludger Duvernay, et même à William Lyon Mackenzie, leader des Réformistes dans le Haut-Canada.

En soi, un bel ouvrage que nous proposent Georges Aubin et Renée Blanchet qui poursuivent leur inlassable travail dans la publication de la correspondance de la famille Papineau.

Ce contenu a été publié dans Publications, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *